Découverte archéologique

Découverte d’un cimetière médiéval près

de la cathédrale de Périgueux (24)

—–===ooOoo===——

Les archéologues de l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) sont intervenus cette semaine place du Clautre dans le secteur du bas Saint-Front à Périgueux, en Dordogne, avant les travaux de rénovation de la place.

Dans des tranchées peu profondes, longues de 15 à 20 mètres et larges de 2, ils ont mis au jour plus d’une dizaine de sarcophages en pierre, dont celui d’un nouveau né. Une fontaine de 6 mètres de diamètre a aussi été découverte. Pour les archéologues de l’équipe de Philippe Calmette, le site pourrait dater des XIème et XIIème siècles.
Certains de ces sarcophages et des ossements prélevés sur le site seront étudiés en laboratoire pendant les prochain mois, afin de savoir si des fouilles archéologiques plus importantes sont nécessaires.

Cette campagne de fouilles a aussi permis la mise au jour d’un mur datant de l’Antiquité près de l’entrée de la cathédrale, prouvant l’occupation ancienne du site.

 

 

DIAGNOSTIC ARCHÉOLOGIQUE EN COURS

SUR LA PLACE DE LA CLAUTRE


—–===ooOoo===——

Avant les travaux d’aménagement à venir dans le secteur du bas Saint-Front, l’INRAP mène, jusqu’à vendredi 20 avril 2012, un diagnostic préventif des travaux à venir.

Cette évaluation, rendue obligatoire par le caractère historique de la place de la Clautre, permettra de faire des préconisations préalables aux travaux, en fonction des relevés obtenus à l’occasion de ce diagnostic.

Pour ce faire, deux à trois tranchées de faible profondeur (15 à 20 mètres de long sur 2 mètres de large) ont été creusées par les archéologues de l’INRAP sur la place.
A priori l’équipe de Philippe Calmette, archéologue chargé des opérations aurait découvert plusieurs tombeaux, dont l’un d’un nouveau né, ainsi qu’une vaste fontaine de 6 mètres de diamètre. Pour travailler, ces professionnels usent de truelles, d’outils spécifiques voire de leurs mains pour dégager les vestiges présents.

Ces sondages permettront d’affiner le prochain d’aménagement urbain à venir sur ce site tout en prenant en compte les vestiges .

Les travaux de remise en état de la place interviendront à l’issue de ces fouilles et seront effectués par les services municipaux. Ensuite, l’INRAP remettra le rapport de ces fouilles au service régional d’archéologie : le représentant de l’Etat qui mandate les archéologues, finance et statue sur les chantiers à réaliser.

 

 

—–===ooOoo===——

 

patrick

sources

http://www.info-histoire.com

http://perigueux.fr/


Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s