Et si on s’intéressait à notre patrimoine culturel et religieux au lieu d’aller flirter avec «  » la religion de paix et de tolérance «  », dont nous pouvons constater chaque jour les bienfaits qu’ils commettent avec certificat  «  »attentat » », mention «  »très bien » » !!!!

.

——===ooOoo===——

Baptisée et fier d’être Chrétien 

n’en déplaise aux bien pensants avec 

l’argent des autres !!!

——===ooOoo===——

PATRIMOINE RELIGIEUX
.

——===ooOoo===——

.
Liste des églises menacées ou récemment démolies
.

——======——
.

A ce jour 224 églises menacées (dont 13 à Paris) et 14 récemment démolies figurent dans cette liste. 4 églises sont sauvées de la démolition mais leur avenir n’est pas totalement assuré
224 ÉGLISES MENACÉES
——======——

dont : Aisne (5) ; Alpes de Haute Provence (2) ; Alpes Maritimes (3) ; Ardennes (1) ; Ardennes (1) ; Aube (4) ; Aude (2) ; Aveyron (1) ; Bouches du Rhône (2) ; Cantal (1) ; Calvados (8) ; Charente (6) ; Charente-Maritime (3) ; Corse (2) ; Corèze (1) ; Côte d’Or (3) ; Cotes d’Armor (2) ; Creuse (1) ; Dordogne (2) ; Doubs (1) ; Drôme (1) ; Essonne (1) ; Eure (9) ; Eure-et-Loir (2) ; Finistère (5) ; Haute-Garonne (2) ; Gironde (1) ; Haute Loire (1) ; Hérault (4) ; Indre-et-Loire (4) ; Isère (1) ; Jura (2) ; Loire (0) ; Haute-Loire (1) ; Loire Atlantique (4) ; Loiret (3) ; Lot (2) ; Lot-et-Garonne (5) ; Maine-et-Loire (10) ; Marne (4) ; Mayenne (1) ; Manche (3) ; Meurthe-et-Moselle (1) ; Meuse (1) ; Moselle (1) ; Nièvre (2) ; Nord (13) ; Oise (0) ; Orne (4) ; Paris (13) ; Pas-de-Calais (5) ; Pyrénées Atlantiques (3) ; Pyrénées Orientales (1) ;Haut-Rhin (1) ; Rhône (3) ; Saône-et-Loire (2) ; Savoie (2) ; Haute-Savoie (4) ; Seine Maritime (8) ; Seine-et-Marne (5) ; Seine-saint-Denis (1) ; Somme (6) ; Tarn (11) ; Tarn-et-Garonne (2) ; Val d’Oise (2) ; Vaucluse (2) ; Vendée (2) ; Vosges (3) ; Yonne (2) ; Yvelines (2) ; Outre-mer (1)
.
——===ooOoo===——
.
je prends exemple des 3 églises menacées dans mon département , la Manche (50)

Bréhal (Manche) Une partie du clocher risque de s’effondrer : la commune paralysée – Ouest-France 19 juillet 2010 / (…) À la mi-juin, la municipalité charge l’entreprise Indélec de réaliser des travaux de mise aux normes du paratonnerre de l’église. Lors de l’exécution des travaux, l’entreprise constate que des pierres sont disjointes au sommet du clocher, rendant impossible la poursuite des travaux. « Nous avons dû faire appel à la communauté de communes Entre plage et bocage, qui a la compétence clos et couvert des églises du canton », explique Jules Périer, le maire de Bréhal. L’intercommunalité sollicite alors l’architecte des Bâtiments de France, qui conduit une expertise le 8 juillet. Le premier rapport oral de l’architecte est alarmiste et le rapport écrit reçu en mairie le 12 juillet conduit à une réunion d’urgence avec la directrice du cabinet du préfet et un représentant de la sous-préfecture, à la mairie de Bréhal. La décision d’établir un périmètre de sécurité est prise pour le jour-même. (…) Pendant toute cette période, l’église est fermée au public, les offices et cérémonies sont déplacés dans une église du canton. La priorité est la mise en sécurité du clocher. Pour cela, l’article 35 du code des marchés publics permet en cas d’urgence de se dispenser d’appel d’offres. Avec accord de la préfecture, une entreprise du Calvados s’est engagée à intervenir sous deux jours qui suivront réception de l’accord de la communauté. La communauté se réunit le mercredi 21 juillet, les travaux pourraient donc commencer dès la fin de semaine. Les travaux de mise en sécurité terminés, le périmètre de sécurité pourra être levé, si tout va bien, avant le fin juillet

.
L’église Saint-Paul à Granville , 19ème siècle


.
En péril, Saint-Pierre attend son mécène – Sébeville
.
Les Journées du patrimoine ont été l’occasion pour l’association les Amis de l’église (créée en 2010), de sensibiliser le public aux problèmes de l’édifice. Une église inscrite aux Bâtiments de France et qui peu à peu se détériore.

Pillée, ravagée lors de la Révolution, l’église Saint-Pierre, que l’on découvre au bout d’un tunnel de verdure, a tant bien que mal résisté aux événements, mais elle s’avoue vaincue devant l’érosion due à l’humidité. « C’est notre patrimoine qui s’en va », explique Sandrine Savary, présidente de l’association. Outre son histoire, nous avons de très beaux mobiliers religieux comme les 7 vertus catholiques qui ont été décapitées à la Révolution et qui ont été restaurées en 1882. Les statues de Saint-Jacques et Saint-Pierre sont classées. Il y a même une cheminée dans le clocher. À croire qu’il y a eu un ermite ! »

Couverte en paille jusqu’au milieu du XIX e siècle, l’église n’a dû sa sauvegarde qu’aux habitants et aux desservants qui ont offert ou racheter du mobilier religieux, comme l’autel qui vient d’Yvetot-Bocage. Quant aux petites dalles ornées de la croix pattée des templiers et qui contiennent des petites reliques, le mystère demeure… Depuis un an, l’association multiplie les actions pour récolter de l’argent afin d’entreprendre des travaux de drainage. « Nous recevons des dons, nous organisons des animations, mais l’idéal serait un mécène », espère Sandrine Savary.

.
——===ooOoo===————===ooOoo===——
.

 

 

patrick

sources :

http://patrimoine.blog.pelerin.info

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s