Je serais son père

Je serais son père je lui collerais une punition, de quoi il se mêle !!!

.

.

——===ooOoo===——
.
François Hollande en croisade

contre l’enseignement catholique
.
——===ooOoo===——

.
Le concept très franco-français de laïcité, on le sait, donne lieu à de multiples interprétations. Le Président Sarkozy en a proposé une qui se voulait « positive » . Soit une laïcité qui accorderait aux différentes religions le droit à la parole dans l’espace républicain. Quant au candidat François Hollande, il en a récemment livré sa conception dans une lettre adressée au Comité National d’Action Laïque – une association férocement laïciste (intégriste ? extrémiste ?). Pour le coup, c’est à une laïcité de type stalinienne que nous aurions affaire sous sa présidence. Une laïcité qui menace très directement nos intérêts.

Selon lui, la conception dite positive de son prédécesseur est tout à fait inédite. Il y voit la cause directe des « attaques contre la laïcité et l’école publique laïque » . Et quelles sont ces attaques auxquelles Hollande se réfère ? L’invasion des menus halal dans les cantines ? Les dispenses de natation accordées sur des motifs religieux ? L’absentéisme dû à telle et telle fêtes religieuses, que les parents décident arbitrairement de transformer en jours fériés ? Les difficultés à évoquer certains pans de l’histoire en fonction de sensibilités religieuses exacerbées ? Non. Il n’est nullement question de ces phénomènes dans la lettre de Hollande. Les attaques contre la laïcité, selon lui, proviennent des sphères de l’enseignement catholique (sic !).

Revaloriser la laïcité comme pilier de la République, pour le candidat du PS, c’est d’abord abroger les accords Kouchner-Vatican, grâce auxquels est accordée une reconnaissance d’Etat aux grades des universités catholiques. Une tâche des plus urgentes serait d’en finir avec ce « décret scandaleux » , au « caractère dangereux » . On aurait tort de minimiser à quel point les universitaires issus de l’enseignement supérieur catholique représentent une menace pour l’Etat laïque… Si vous l’ignoriez, le CNAL et le candidat Hollande sont là pour vous le rappeler ! La République se passera de ces intelligences que la foi pervertit. D’autant plus quand on considère la qualité de formation et la réussite fulgurante des diplômés des universités publiques par les temps qui courent…

L’autre mission du candidat consistera à mettre des bâtons dans les roues des écoles privées, qui concurrencent dangereusement nos merveilleux établissements d’enseignement public. Il faudra dès lors « réviser sans attendre » la loi Carle qui, sous certains conditions, oblige les communes à financer la scolarité des élèves inscrits dans le privé dans une autre commune. Une loi qui, selon Hollande, « crée une situation de déséquilibre en faveur de l’enseignement privé« , et du même coup « défavorable aux communes rurales membres de regroupements pédagogiques intercommunaux qui ne sont pas des EPCI » (on appréciera la tournure de phrase des plus alambiquées – la patte de l’énarque se fait sentir). En somme, dans le monde du Parti Socialiste, sauver l’enseignement public revient à saquer l’enseignement privé. Noter aussi que les fameux 60 000 postes promis par le candidat concerneront, évidemment, « en priorité » les établissement publics.

Pour nous qui sommes catholiques et, de ce fait, éminemment favorables à la liberté de choix quant à l’éducation de nos propres enfants, il y a tout lieu de nous inquiéter. Cinq ans de présidence Hollande seraient catastrophiques. Ces mesures manifestent encore l’anti-cléricalisme primaire qui anime la gauche et le Parti Socialiste, daté d’un âge qu’on souhaiterait révolu. Il est certain que la laïcité est mise à mal en France depuis plusieurs années. Mais par qui ? Bien que tout le monde le sache et que d’aucuns le disent, ce sont les catholiques qui prendront les coups. Cela vaut mieux, car eux ne savent pas se défendre. La preuve : certains d’entre eux (beaucoup ?) s’apprêtent à voter pour François Hollande le 6 mai 2012. C’est-à-dire à voter non seulement contre l’école libre, mais encore en faveur de l’avortement, de l’euthanasie, du mariage homosexuel et autres points déclarés non-négociables par les autorités de l’Eglise.
——===ooOoo===————===ooOoo===——

patrick

sources
Lire la lettre de François Hollande au CNAL

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s