Nouvelles fraîches d’hier …..

.
——===ooOoo===——
.
Homme des glaces : des globules rouges

vieux de plus 5 000 ans
.
——======——
.

Ötzi n’a décidément pas fini de faire parler de lui… Après le décryptage de son génome, faisant des Corses et des Sardes ses plus proches « parents », l’homme des glaces vient de livrer aux scientifiques des globules rouges vieux de quelque 5 300 ans, soit les cellules sanguines les plus anciennes jamais observées. Jusque-là, les scientifiques étaient pourtant convaincus que toute trace de sang avait disparu du corps d’Hibernatus, découvert en 1991 à 3 200 mètres d’altitude, dans un glacier des Alpes italiennes. Mais l’utilisation d’un microscope atomique a tout changé…

La momie d'Ötzi, l'homme des glaces, est conservée au Musée archéologique de Bolzano en Italie.

La momie d’Ötzi, l’homme des glaces, est conservée au Musée

archéologique de Bolzano en Italie. © Andrea Solero / AFP

.

En examinant deux échantillons prélevés autour des plaies du cadavre de cet homme, qui avait autour de 45 ans lorsqu’il fut mortellement blessé, les scientifiques ont ainsi pu repérer trois « corpuscules » en forme de « disque concave » ressemblant fort à des globules rouges. Une intuition vite confirmée par une spectroscopie Raman, qui consiste à envoyer une lumière monochromatique sur l’échantillon à l’étude et à analyser la lumière diffusée pour en déterminer la composition chimique. D’après les résultats de l’étude publiés dans la revue spécialisée Interface, non seulement il s’agissait bien de globules rouges, mais ceux-ci étaient aussi étonnamment bien conservés.

Nouvel indice

———————

« Jusqu’ici, on ignorait combien de temps le sang pouvait être conservé, et surtout à quoi pouvaient ressembler des cellules sanguines datant de la période du chalcolithique », souligne l’anthropologue Albert Zink, directeur de l’Institut pour les momies et l’homme des glaces à Bolzano, en Italie. Au final, les globules d’Ötzi, qui a vécu entre 3350 et 3100 avant notre ère, ressemblent très fortement à ceux des hommes d’aujourd’hui. En revanche, la découverte permet d’en savoir un peu plus sur la mort de l’homme des glaces…

Dans les échantillons, les chercheurs ont aussi décelé de la fibrine, une protéine impliquée dans la coagulation sanguine qui disparaît au bout d’une douzaine de jours, lors de la cicatrisation. Ötzi n’est donc pas mort sur le coup. Le sang a eu le temps de coaguler autour de ses plaies. Toutefois, il est décédé avant d’avoir superficiellement cicatrisé. Son agonie n’a pas duré… plus de douze jours. Ce qui, une flèche plantée dans le dos, doit tout de même paraître extrêmement long…

Voici les globules rouges de l’homme des glaces

observés avec un microscope atomique :
.
——===ooOoo===————===ooOoo===——
.

patrick

sources :

http://www.lepoint.fr/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s