Vatican

See on Scoop.itHistoire8

Dans le cadre de l’Année de la foi, ce rendez-vous consacré aux associations et groupements de laïcs rassemblera au Vatican plus de 120.000 personnes, issues de plus de 150 mouvements. Il se déroulera à Rome les 18 et 19 mai célébrant ainsi la Pentecôte autour du pape François.

Pat Lec‘s insight:

 120.000 laïcs fêtent la Pentecôte avec François

Dans le cadre de l’Année de la foi, ce rendez-vous consacré aux associations et groupements de laïcs rassemblera au Vatican plus de 120.000 personnes, issues de plus de 150 mouvements. Il se déroulera à Rome les 18 et 19 mai célébrant ainsi la Pentecôte autour du pape François.

La rencontre avec le pape, le 18 mai, donnera lieu à l’expression de témoignages, dont celui de Paul Batthi, conseiller du premier ministre pakistanais pour les minorités religieuses qui a succédé à son frère, Shahbaz, ministre assassiné en mars 2011. Un autre témoignage sera celui de l’Irlandais, John Waters, un journaliste récemment converti. Ensuite, le pape François répondra en improvisant à des questions posées par plusieurs participants. Le lendemain matin, le 19 mai, il célèbrera la messe de la Pentecôte.
Ces deux journées dédiées à la rencontre, la prière, le partage et l’écoute entendent aider les mouvements de laïcs à vivre avec force et motivation le chemin de la nouvelle évangélisation. Les noms, les méthodes et les instruments qui expriment la richesse de l’Esprit-Saint peuvent varier, mais la finalité est identique: porter la joie de l’Evangile à chacun.

Apic/SB

Caritas ou la caresse de l’Eglise, selon le pape

« Une Église sans la charité n’existe pas », a déclaré le pape François lors d’une rencontre avec les membres de Caritas Internationalis. Il a qualifié le mouvement « d’institution de l’amour de l’Eglise ». 

« La charité est la caresse de l’Église ». Ces mots ont été adressé par le souverain pontife lors d’une rencontre avec le cardinal Oscar Maradiaga, président de Caritas Internationalis, accompagné de Michel Roy, secrétaire général et des membres du comité exécutif de l’organisme. Le pape a défini Caritas comme « l’institution de l’amour de l’Église ». Pour lui, Caritas a une double dimension : « l’action sociale, au sens le plus large », et aussi la dimension « mystique, insérée dans le cœur de l’Église ».

Profitant de l’occasion, le pape François a livré son analyse de la crise actuelle : « Il ne s’agit pas seulement d’une crise économique, ni d’une crise culturelle, ni d’une crise de la foi. C’est une crise dans laquelle l’homme est celui qui souffre des conséquences de l’instabilité. C’est aujourd’hui la personne humaine elle-même, la chair du Christ, qui est en danger. Et le travail de la Caritas, c’est d’en rendre compte ».

Le Saint-Père a mis en exergue le déséquilibre au niveau des investissements financiers. Il a rappelé qu’« à côté des grandes réunions internationales, on meurt de faim », tout en dénonçant « une culture consumériste, qui gaspille, mais aussi qui ne respecte pas les enfants, les personnes âgées, les personnes marginalisées ».

Enfin, le pape a également évoqué la spiritualité de la Caritas, « spiritualité de la tendresse alors que l’Église la met souvent de côté ». Et d’ajouter : « L’Église, lorsqu’elle est devenue trop sérieuse, c’est-à-dire lorsqu’elle a oublié la caresse et la tendresse, a toujours connu des dérives, est devenue sectaire, a connu l’hérésie ».

D’après La Croix

See on accounts.google.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s