Des bijoux cananéens vieux de trois mille ans découverts au nord d’Israël

.
——===ooOoo===——
.


Des bijoux cananéens vieux de trois mille ans
.
découverts dans un vase dans le nord d’Israël


.
——===ooOoo===——
.

Les archéologues de l’Université de Tel-Aviv viennent de découvrir, dans un vase en argile, des bijoux cananéens datant de l’âge de Fer I, c’est-à-dire autour de 1100 ans avant notre ère, dont certains provenant peut-être d’Egypte.

.

.

Mis au jour au cours de l’été 2010 lors de fouilles à Tel Megiddo, dans la vallée de Jezreel, entre Jérusalem et Haïfa, le vase a subi pendant six mois des analyses moléculaires avant d’être enfin ouvert et étudié. Et « quand ils ont finalement pu le nettoyer, les bijoux se sont répandus hors du pot », a indiqué Israel Finkelstein, co-directeur des fouilles..

.

.

Les archéologues y ont alors découvert, enveloppées dans divers tissus, près d’un millier de perles en or, argent et cornaline, huit boucles d’oreille en or en forme de lune, une bague à sceau ainsi qu’une boucle d’oreille ornée d’une série de chèvres sauvages. Une partie de ces bijoux, et plus particulièrement la boucle d’oreille aux chèvres, est peu commune pour la production de la région. « Pour les objets uniques, nous cherchons à établir des parallèles pour essayer de les situer dans le bon contexte culturel et chronologique, mais dans ce cas nous n’avons toujours rien trouvé » précisent les chercheurs. La situation de Megiddo sur la route entre l’Egypte et l’Assyrie, l’utilisation abondante de l’or et les caractéristiques de ces bijoux inclinent les archéologues à penser à une provenance égyptienne.

.

.

Selon ces derniers, ces réalisations ont pu appartenir à une femme cananéenne vivant dans la maison où la découverte a eu lieu.

Le site de Tel Megiddo était jusqu’au début du Xe siècle avant J.-C. une cité-État cananéenne ; aux IXe et VIIIe siècles avant J.-C, il devint un centre d’échanges important du Royaume septentrional d’Israël.

Le site de Tel Megiddo
.
——===ooOoo===————===ooOoo===——
.

Patrick

sources

http://www.info-histoire.com

https://sites.google.com/site/megiddoexpedition/additional-information/area_h_hoard

.

.

.

——===ooOoo===————===ooOoo===——

.
——===ooOoo===——
.

Histoire de Megiddo

.
——===ooOoo===——
.

Megiddo a commencé à dominer la campagne environnante dans le 4 ème millénaire avant notre ère (3500 environ) – à l’aube de l’urbanisation dans le Levant. Aujourd’hui, son architecture monumentale fournit la preuve la plus impressionnante de la hausse des premières villes de la région.
.
Megiddo était le site des batailles épiques qui ont décidé du sort de l’Asie occidentale. Lorsque le cités-Etats cananéennes se révoltèrent contre 15 ème siècle les tentatives d’hégémonie pharaoniques de BCE, il était à Megiddo qu’ils assemblés pour faire la bataille. L’armée égyptienne, dirigée par pharaon Thoutmôsis III, a surpris les rebelles en choisissant la route la plus dangereuse de l’attaque – à travers l’étroit «Pass Aruna. Après routage forces cananéenne et la capture riche butin, Thoutmosis III mit le siège devant la ville pendant sept mois. Sa victoire décisive lui a permis d’intégrer Canaan comme une province de l’Empire du Nouvel Empire. La description de la bataille de Megiddo est le premier compte rendu d’une guerre majeure dans l’antiquité.

.

 
El-Amarna Tablet 365,
envoyé par Megiddo

.
Six lettres envoyées par Biridiya, roi de Megiddo, à l’égyptienne pharaon Akhénaton dans le 14ème siècle avant JC ont été découverts dans les archives de el-Amarna en Egypte. Les lettres indiquent que Megiddo était une des plus puissantes cités-États en Canaan.
.
La Bible mentionne le roi de Megiddo parmi les chefs cananéens vaincus par Josué dans sa conquête de la terre (Josué 12:21). Selon I Rois (9:15), le roi Salomon bâtit Megiddo avec Hatsor, et Guézer. A cette époque, la ville était devenue le centre d’une province du royaume de la monarchie-Unis. Le pharaon égyptien Schischak pris Megiddo dans la seconde moitié du 10ème siècle. Sa conquête de la ville est confirmé à la fois dans ses inscriptions au Temple de Karnak et une stèle érigée sur le site. Dans le 9ème et 8ème siècles avant notre ère, les dirigeants du royaume du nord réaménagé la forteresse encore plus minutieusement qu’auparavant. Les palais, les systèmes d’eau et les fortifications de israélite de Megiddo sont parmi les restes les plus élaborées âge du fer architecturaux mis au jour dans le Levant.

.

Le Shoshenq I (Schischak) inscription
de Karnak, en Haute Egypte
.

.
En 732 avant notre ère, le roi assyrien Tiglath-Phalasar III a pris la région du nord du royaume. Dans les années suivantes Megiddo fut la capitale d’une province assyrienne. Avec la chute de l’empire assyrien le grand réformateur religieux, le roi Josias de Juda, a été appelé à faire rapport à Megiddo Pharaon Néchao de l’Egypte, qui était sur son chemin pour aider l’effritement armée assyrienne dans ses ultimes efforts de lutte contre les Babyloniens. Josias a été abattu par Néchao (II Rois 23:29). Souvenir de cet événement, ainsi que les souvenirs des grandes batailles se sont battus ici, étaient probablement les bases de l’idée dans le Livre des Révélations (16:16) que l’apocalypse (la butte de Megiddo) serait à la fin des jours être le site de la dernière bataille entre les forces du bien et les forces du mal.
.
Dans la Première Guerre mondiale Megiddo I a également joué un rôle décisif dans les batailles pour le contrôle de la vallée de Jezréel en particulier et la Palestine en général. L’importance historique du site a incité Fieldmarshal Edmund Allenby – le commandant des forces britanniques – pour y inclure le nom de Megiddo dans le titre héréditaire de sa famille.
.

  Le Pape Paul VI et le président
israélien Shazar à Megiddo, 1964

.

Parce que d’une grande importance Megiddo pour les chrétiens et les juifs, le site a été choisi comme lieu de rencontre historique pour la visite de 1964 le pape Paul VI avec le président d’Israël, Zalman Shazar, et le Premier ministre, Levi Eshkol. C’était la première visite d’un pape en Terre Sainte.

.
——===ooOoo===————===ooOoo===——

Patrick

sources

https://sites.google.com/site/megiddoexpedition/additional-information/area_h_hoard

.

Publicités

Ephéméride du 16 Avril

bonjour à tous

——====ooOoo====——

Le Dicton du Jour

Gelée de Saint Fructueux
Rend le vigneron malheureux.

 

——====ooOoo====——

Saints à Fêter

——====ooOoo====——

Saint Benoît-Joseph
Étrange saint que Benoît-Joseph Labre. Né dans l’Artois au milieu du XVIIIe siècle, il se fait chasser des couvents les plus stricts comme La Trappe ou La Chartreuse.
Il cherche Dieu en Italie, dans le vagabondage et la clochardise, sans jamais perdre sa joie de vivre. Il meurt à 35 ans dans les ruines du Colisée où il a élu domicile… Curieux que l’Église n’en ait pas encore fait le saint patron des Sans domicile.

Saint Agapit Ier Pape (57 ème) de 535 à 536 (+ 536)
ou Agapet., Agape
Pape, qui agit avec force pour la libre élection de l’évêque de Rome par le clergé de la Ville et pour qu’on observe partout des statuts de l’Église. Puis envoyé en mission à Constantinople, auprès de l’empereur, par Théodoric roi des Goths, il confirma la foi orthodoxe, ordonna Ménas évêque de cette ville, et là même reposa dans la paix.
Un internaute nous signale:
« pape de 535 à avril 536, d’origine romaine, mort à Constantinople. Adversaire de l’eutychianisme, hérésie propagée par Eutychès, proche du nestorianisme. Son corps fut ramené à Rome. »

 

–Saints Callixte et Charise (3ème s.)
Tous deux martyrs à Corinthe. Avec sept de leurs compagnons, ils furent jetés à la mer pour avoir été surpris dans une église le jour de Pâques.

–Saint Druon, Ermite à Sebourg, près de Valenciennes (+ 1189)
ou Drogon. Confesseur. Il s’était loué comme berger, dans l’Artois, chez une riche paysanne pour trouver la solitude propice à la prière. De berger, il se fit pèlerin neuf années durant puis reclus pour l’amour du Christ qu’il rejoignit à Sebourg, près de Valenciennes.

 

–Sainte Encratide, Martyre à Saragosse (4ème s.)
et ses dix-huit compagnons, martyrs à Saragosse.
Leur culte fut longtemps très populaire et le lieu de leur sépulture un pèlerinage où l’on venait du Portugal, d’Espagne et du Pays Basque. Peu à peu, ils furent oubliés. Il ne nous reste que les « actes » de leur martyre dont les détails ont été ajoutés par la dévotion qui les entourait.

 

–Saint Fructueux de Braga, Evêque (+ 665)
Confesseur. Il transforma la Galice espagnole en une véritable Thébaïde, à l’image des Pères du Désert. Son ascendant personnel était si grand que les disciples vinrent à lui très nombreux. Il fut ensuite appelé à devenir évêque de Braga au nord du Portugal.

 

–Sainte Galina (3ème s.)
et ses compagnons, martyrs à Corinthe. Ils furent condamnés à être noyés. On les fit monter sur un bateau, une pierre au cou et les mains attachées dans le dos. Puis, les uns après les autres, ils furent jetés à la mer. On rapporte que l’un d’eux déclara : »C’est mon second baptême pour la purification de l’homme intérieur. »


–Saint Hervé Confesseur (+ 1021)
Confesseur. Il naquit dans une famille noble et riche de Touraine. Quand il voulut devenir moine à Saint-Martin de Tours, les moines hésitèrent craignant des représailles de la part de sa famille. Mais devant son insistance, ils l’acceptèrent et en firent le trésorier du chapitre de Saint-Martin. Hervé y dépensa la fortune paternelle pour restaurer la basilique, puis la reconstruire après un incendie. Quand il voulut devenir ermite, les moines le firent revenir après quatre années d’absence. Il accepta humblement ce qui était pour lui une charge. Il prenait cependant tout le temps nécessaire à la prière et à la louange de Dieu, ce qu’il jugeait être sa véritable vocation.

 

–Bienheureux Joachim de Sienne (+ 1303)
Dès l’enfance, il manifestera un grand amour de la Vierge qui lui apparaît alors qu’il a treize ans à peine. Il décide de rentrer chez les Servites de Marie où il montre une grande compassion pour les malades et les affligés. Un jour qu’il rencontre un épileptique, il demande à Dieu de le guérir et lui-même prendra sa maladie. Joachim reçoit cette grâce. L’homme est guéri et lui, il tombe définitivement malade. Il meurt le Vendredi-Saint comme il en avait exprimé le désir.

 

–Les 18 martyrs de Saragosse (+ 304)
Espagnols martyrs sous Dioclétien.
Optat, Luperque, Successus, Martial, Urbain, Julie, Quintilien, Publius, Fronto, Félix, Cécilien, Evence, Primitif, Apodème et quatre du nom de Saturnin.
Leur suplice a été décrit par Prudence, le grand poète chrétien espagnol du IVe siècle, auteur du Livre des Couronnes à la gloire des martyrs, évoquant les martyrs espagnols de Saragosse et de Calahorra.

 

–Saint Magne d’Orkney, Prince viking, martyr (+ 1115)
Pas d’information

 

–Saint Michel de Bourla (+ 1772)
Martyr à Smyrne. Il était chaudronnier chez un turc. Comme bien d’autres en ce temps, il céda à la pression de ses employeurs. Il renia le Christ au début du Grand Carême. Mais quand il entendit les chrétiens restés fidèles chanter au jour de la joie pascale : »Christ est ressuscité ! » il revint à sa foi chrétienne et, pour cette apostasie aux yeux des Turcs, il fut décapité.

 

–Saint Paterne d’Avranches (+ 565)
Est-il le même que celui de Vannes, ce n’est pas si sûr. La similitude des noms ne conduit pas à l’assimiler à l’évêque de Vannes. Saint Paterne, ou saint Pair, naquit à Poitiers. Il fut d’abord moine à Saint-Jouin-de-Marnes avec saint Scubillion. Puis tous deux partirent vers la Normandie pour y trouver la solitude d’un ermitage. Mais l’évêque de Coutances l’en tira pour l’ordonner prêtre puis évêque d’Avranches. Si grande fut sa vertu qu’on le canonisa du vivant même de son compagnon, saint Scubillion, qui le rejoignit près de Dieu dix ans plus tard.

 

–Saint Thuribe (+ 460)
ou Turibio. Confesseur et évêque d’Astorga. Nous savons de lui qu’il correspondit avec le Pape saint Léon le Grand pour maintenir la vraie foi devant les hérésies de son temps. L’adjonction du « Filioque procedit – il procède du Père et du Fils » concernant le Saint-Esprit ne se fit pas sans difficulté à cette époque et saint Thuribe défendit ardemment la foi authentique de l’Eglise.

 

–Saint Vaize, Evêque de Saintes (+ 490)
Evêque de Saintes et martyr. Une localité, Saint-Vaize-17100, rappelle l’héroïsme de ce saint évêque.

 

 

 

——====ooOoo====——

Naissances Célèbres

——====ooOoo====——

–Élisabeth Vigée-Lebrun
16 avril 1755 à Paris – 30 mars 1842 à Paris
Élisabeth Louise Vigée-Lebrun (1755-1842) est la première Française qui se soit illustrée dans la peinture…

–Anatole France
16 avril 1844 à Paris – 12 octobre 1924 à Saint-Cyr-sur-Loire
Bibliothécaire au Sénat, Anatole France témoigne dans ses écrits, romans et essais, d’un scepticisme aimablement rationaliste et d’une critique sociale acerbe et non dépourvue de lucidité (Les dieux ont soif, Crainquebille, L’île des pingouins,…). Dreyfusard de la première heure, il se distingue de ses contemporains par son opposition à la colonisation.

 

–1867 Wilbur Wright, l’un des deux frères pionnier de l’aviation (l’autre étant Orville).

 
–1889 Charles Spencer « Charlie » Chaplin, acteur et réalisateur : « Charlot apprenti », « Charlot patine », « Une vie de chien », « La ruée vers l’or », « Les temps modernes », « Le dictateur », « Un roi à New-York »,…

 
–1896 Nikolaï Nikolaïevitch Semionov, chimiste et physicien, prix Nobel de chimie en 1956.

 
–1908 Ray Ventura, chef d’orchestre.

 

 

–1921 La Vache qui Rit®, jeune starlette française qui nait officiellement quand Léon Bel dépose la marque et lance ainsi le premier fromage fondu en portions.

 
–1922 Robert Lapointe, dit Bobby Lapointe, chanteur.

 
–1927 Josef Ratzinger devenu le 265e pape sous le nom de Benoît XVI le 19 avril 2005.

Image:BenoitXVI.jpg 

–1828 Francisco de Goya y Lucientes,, dit Francisco de Goya peintre.

 

–1879 Bernadette Soubirou, canonisée après ses visions de la Vierge Marie.

 

–1972 Kawabata Yasunari, prix Nobel de litterature en 1968.

 

–1991 Sir David Lean, réalisateur (Le pont de la rivière Kwai, Lawrence d’Arabie,…).

 

–1998 Marie-Louise Meilleur, doyenne de l’humanité, décède à 117 ans.

 

——====ooOoo====——

Décès célèbres

——====ooOoo====——

–Francisco de Goya
30 mars 1746 à Fuendetodos (Espagne) – 16 avril 1828 à Bordeaux
Francisco de Goya y Lucientes est sans doute le plus grand peintre de sa génération.
D’une remarquable longévité artistique (plus de 60 ans), il débute comme peintre de l’aristocratie heureuse du XVIIIe siècle. Ses premières oeuvres se rapportent à des sujets légers de la société espagnole. Elles rappellent la peinture gracieuse de Fragonard, son contemporain…

 

–Alexis de Tocqueville
29 juillet 1805 à Paris – 16 avril 1859 à Cannes
Né à Paris, au numéro 987 de la rue de la Ville-l’Évêque, Alexis de Tocqueville est issu d’une vieille famille de l’aristocratie normande. Il compte Malesherbes, courageux défenseur de Louis XVI, parmi ses aïeux. Lui-même est l’un des principaux penseurs modernes, dans la continuité de Montesquieu… Il a analysé avec lucidité l’évolution des sociétés occidentales vers la démocratie au XIXe siècle. Paradoxalement, il est mieux connu et apprécié des Américains que des Français.

 

——====ooOoo====——

Evènements

——====ooOoo====——

–1799 Au Mont Thabor (Palestine), l’armée turco-arabe du Grand Turc est battue par l’armée française.

 

–1860 Le Comté de Nice approuve par référendum (15 et 16 avril) son rattachement à la France : on compte 25 743 oui contre 160 non et 5 000 abstentions.

 

–1912 Harriet Quimby traverse la Manche dans un monoplan Blériot.

 

–1913 Albert Schweitzer, pasteur pro­testant, théologien, médecin et mu­sicologue, fonde un vil­lage-hô­pi­tal à Lam­ba­réné (Gabon) : il s’y installe en 1924 et reçoit le prix Nobel de la Paix en 1952.

 

–16 avril 1917 : Offensive du Chemin des Dames
Le 16 avril 1917, le général Nivelle tente de briser la résistance allemande sur le front de l’Aisne en lançant la désastreuse et dramatique offensive du Chemin des Dames.
Mal préparée, mal engagée, elle va entraîner un profond ressentiment chez les soldats et une reprise en main des questions militaires par le gouvernement…

 
–1917 Lénine, en exil depuis 10 ans, quitte la Suisse et arrive à Petrograd (Saint-Pétersbourg) où il publie le lendemain ses Thèses d’avril par lesquelles il demande le transfert de tous les pouvoirs aux soviets. Les Allemands l’ont autori­sé à traverser l’Allemagne dans un wagon plombé (?) ; on sait que les services secrets allemands ont organisé le retour de Lénine en Russie et financé les bolcheviks.

 

Image:Lenine.jpg

–1921 L’aventure de La vache qui rit® débute dans le village d’Orgelet, sur le premier plateau jurassien. Léon Bel dépose la marque La vache qui rit® et lance ainsi le premier fromage fondu en portions. C’est une innovation car il n’y a alors aucun équivalent connu sur le marché.

 
–1922 Par le traité de Rapallo (Italie), l’Allemagne et l’URSS se reconnaissent diplomatiquement et se déclarent prioritaires pour le commerce.

 

–1930 Début de la guerre civile en Chine : offensive des rebelles nordistes du général Yen Hsi-Chan contre les troupes nationalistes de Nankin.

 
–1930 Loi française autorisant les Sociétés de Courses (habilités depuis 1891 à organiser les courses de chevaux et à collecter des paris) à enregistrer des paris à l’extérieur des hippodromes exclusivement sous forme mutualiste : elles créent le Pari Mutuel Urbain (PMU).

 
–16 avril 1943 : Découvert du LSD
Le 16 avril 1943, le chimiste suisse Albert Hofmann (37 ans), employé dans les laboratoires Sandoz (aujourd’hui Novartis), à Bâle, s’injecte par mégarde un dérivé de l’acide lysergique dont il était en train d’étudier les propriétés stimulantes. Il éprouve alors des sensations euphorisantes.
Cette découverte inopinée va ouvrir la voie à la drogue hallucinogène mythique des années 60 (les années « hippies » : le LSD (Lyserg Säure Diäthylamid ou diéthylamide de l’acide lysergique).

 
–1947 Le cargo français « Grandchamp », chargé de nitrate, saute dans le port de Texas City, provoquant l’explosion d’une usine de produits chimiques et d’un autre bateau chargé de nitrate tuant 575 personnes.

 

 
–1964 Sortie du premier album des Rollings Stones : « The Rollings Stone ».

 

–1970 Un glissement de terrain sur un sanatorium pour enfants au Plateau d’Assy, France, tue 74 personnes.

 
–1972 Lancement d’Apollo 16 qui se posera 4 jours plus tard sur la Lune.

 

–1975 Le gouvernement cambodgien capitule devant les Kmers Rouges.

 
–1980 L’Iran annonce la création d’une « armée révolutionnaire islamique » et lance un appel à la guerre sainte contre le gouvernement laïc d’Irak.

 
–1996 Le prince Andrew, deuxième fils de la Reine d’Angleterre et Sarah annoncent par leur avocats leur divorce. Rien ne va plus dans la royauté !

 

–1999 Jean-Pierre Haigneré devient le premier français dans l’espace (spacionaute). Depuis la station orbitale Mir, il effectue une sortie de 5 heures dans l’espace.

 

–2000 –101 personnes sont tués dans l’incendie qui détruit l’aéroport international N’Djili à Kinshasa, République Démocratique du Congo (ex-Zaïre).

——====ooOoo====——

bonne journée ….

et merci à
Hérodote.net

sources :
hérodote.net : http://www.herodote.net/
Wikipédia