Aung San Suu Kyi sans frontières et en France !

Aung San Suu Kyi en France

du 26 au 29 juin

Cette fois, c’est officiel! Aung San Suu Kyi sera en France du 26 ou 29 juin prochain.

Elle y sera officiellement reçue par le Président de la République François Hollande à l’Elysée.

Elle rencontrera également les militants birmans et français qui l’ont soutenue et qui continuent à soutenir inlassablement la démocratie naissante en Birmanie.

Pierre Martial, Président de France Aung San suu Kyi, s’est déclaré particulièrement ému et heureux de cette visite historique, au nom de tous les membres et sympathisants de son association. “Nous lui réservons le plus bel accueil qui soit possible de lui offrir”, a-t-il déclaré. Nous la soutenons et continuerons de la soutenir de toutes nos forces et de tout notre coeur!”

ALERTE INFO - Aung San Suu Kyi en France du 26 au 29 juin

Aung San Suu Kyi sans frontières !

Après plus de 20 ans d’interdiction

de sortie de Birmanie, la Dame

de Rangoun est enfin libre de

voyager où elle veut!

Il ressemble à n’importe quel autre passeport birman et pourtant il est historique, car c’est celui qu’Aung San Suu Kyi vient d’obtenir après plus de 20 ans d’interdiction de sortie du territoire!

La Présidente et fondatrice de la LND (Ligue Nationale pour la Démocratie) a enfin le droit d’aller où elle veut et quand elle veut hors des frontières de son pays.

“C’est son premier passeport depuis 20 ans, explique Nyan Win, son porte-parole, avec des yeux un peu étonnés, comme s’il avait encore du mal à y croire. Et d’ajouter: “Nous avons l’impression que tout redevient normal peu à peu”.

Entendez, que la page “dictature militaire” qui a mis à genoux si longtemps la Birmanie et son peuple, est en train de se tourner définitivement. **

Aung San Suu Kyi Trial Daily Protest at Burma ...

Aung San Suu Kyi Trial Daily Protest at Burma Embassy (20/5/2009) (Photo credit: totaloutnow)

Oh, sûrement pas de gaieté de coeur pour nombre de généraux qui pensaient à jamais faire la pluie et le beau temps au pays du saphir!
Et qui apprennent désormais, à leurs dépens, ce qu’est la démocratie et à quel point elle peut avancer et gagner quand elle est ardemment souhaitée par tout un peuple et conduite avec courage et abnégation par une leader telle qu’Aung San Suu Kyi.

Les uns sont prudemment partis à la retraite – ou pour employer un terme militaire plus exact “ont fait retraite” – pendant qu’il était encore temps.

D’autres, comme le général Tin Aung Myint Oo, la semaine dernière, ancien proche de l’ex dictateur Than Shwe, se font peu à peu porter “pâles” et se retirent sur la pointe des pieds “pour raisons médicales”. Une vraie épidémie!

Tandis que les démocrates, eux, rayonnent de santé et d’espoir! Et font, chaque jour, avancer un peu plus le pays dans la bonne direction.

Celebration of Aung San Suu Kyi's 64th birthda...

Celebration of Aung San Suu Kyi’s 64th birthday in Dublin, Ireland; Event made possible by BAI – Burma Action Ireland. Photo by Steven Baldesco. (Photo credit: Wikipedia)

Certes, le chemin est encore long et le travail ne manquera pas pour tout rebâtir. Mais cela ne fait pas peur à Aung San Suu Kyi et aux militants démocrates, rejoints chaque jour par de nouvelles recrues, en particulier chez les jeunes!

En juin, Aung San Suu Kyi sortira pour la première fois des frontières birmanes pour quelques jours. Elle ira à Oslo, recevoir symboliquement le Prix Nobel qui lui a été attribué en 1991 alors qu’elle était en résidence surveillée à Rangoun. Elle se rendra également en Grande-Bretagne où elle a vécu une partie de sa jeunesse et où est décédé son mari Michael Aris en 1997 sans qu’elle puisse l’embrasser une dernière fois.

Désormais totalement libre de ses mouvements et triomphalement élue députée le 1 avril dernier avec plusieurs dizaines d’ autres membres de son Parti, Aung San Suu Kyi ne ménage pas sa peine et est sur tous les fronts à la fois.

Adepte de Gandhi et intimement convaincue qu’une révolution ne se gagne pas, à long terme, dans un bain de sang, mais plutôt avec une stratégie inlassable et déterminée de lutte non-violente, de diplomatie internationale et de mobilisation démocratique, Aung San Suu Kyi est en passe de montrer au monde une façon différente, moins “traditionnellement » ancrée dans les esprits occidentaux et sûrement plus stable à moyen et long terme, d’en finir avec une dictature.

Pierre MARTIAL
Ecrivain-journaliste
Rédacteur en chef de http://www.aungsansuukyi.fr

Aung San Suu Kyi sans frontières !  Après plus de 20 ans d'interdiction de sortie de Birmanie, la Dame de Rangoun est enfin libre de voyager où elle veut!
Publicités

Aung San Suu Kyi sans frontières

.
——===ooOoo===——
.
Aung San Suu Kyi sans frontières

.
——===ooOoo===——
.

Aung San Suu Kyi sans frontières ! Après plus de 20 ans d’interdiction de sortie de aBirmnie, la Dame de Rangoun est enfin libre de voyager où elle veut!.

Il ressemble à n’importe quel autre passeport birman et pourtant il est historique, car c’est celui qu’Aung San Suu Kyi vient d’obtenir après plus de 20 ans d’interdiction de sortie du territoire!

.

La Présidente et fondatrice de la LND (Ligue Nationale pour la Démocratie) a enfin le droit d’aller où elle veut et quand elle veut hors des frontières de son pays.

.

“C’est son premier passeport depuis 20 ans, explique Nyan Win, son porte-parole, avec des yeux un peu étonnés, comme s’il avait encore du mal à y croire. Et d’ajouter: “Nous avons l’impression que tout redevient normal peu à peu”.

.

Entendez, que la page “dictature militaire” qui a mis à genoux si longtemps la Birmanie et son peuple, est en train de se tourner définitivement.

.

Aung San Suu Kyi sans frontières !  Après plus de 20 ans d'interdiction de sortie de Birmanie, la Dame de Rangoun est enfin libre de voyager où elle veut!

Oh, sûrement pas de gaieté de coeur pour nombre de généraux qui pensaient à jamais faire la pluie et le beau temps au pays du saphir!

.
Et qui apprennent désormais, à leurs dépens, ce qu’est la démocratie et à quel point elle peut avancer et gagner quand elle est ardemment souhaitée par tout un peuple et conduite avec courage et abnégation par une leader telle qu’Aung San Suu Kyi.

.

Les uns sont prudemment partis à la retraite – ou pour employer un terme militaire plus exact “ont fait retraite” – pendant qu’il était encore temps.

.

D’autres, comme le général Tin Aung Myint Oo, la semaine dernière, ancien proche de l’ex dictateur Than Shwe, se font peu à peu porter “pâles” et se retirent sur la pointe des pieds “pour raisons médicales”. Une vraie épidémie!

.

Tandis que les démocrates, eux, rayonnent de santé et d’espoir! Et font, chaque jour, avancer un peu plus le pays dans la bonne direction.

.

Certes, le chemin est encore long et le travail ne manquera pas pour tout rebâtir. Mais cela ne fait pas peur à Aung San Suu Kyi et aux militants démocrates, rejoints chaque jour par de nouvelles recrues, en particulier chez les jeunes!

.

En juin, Aung San Suu Kyi sortira pour la première fois des frontières birmanes pour quelques jours. Elle ira à Oslo, recevoir symboliquement le Prix Nobel qui lui a été attribué en 1991 alors qu’elle était en résidence surveillée à Rangoun. Elle se rendra également en Grande-Bretagne où elle a vécu une partie de sa jeunesse et où est décédé son mari Michael Aris en 1997 sans qu’elle puisse l’embrasser une dernière fois.

.

Désormais totalement libre de ses mouvements et triomphalement élue députée le 1 avril dernier avec plusieurs dizaines d’ autres membres de son Parti, Aung San Suu Kyi ne ménage pas sa peine et est sur tous les fronts à la fois.

.

Adepte de Gandhi et intimement convaincue qu’une révolution ne se gagne pas, à long terme, dans un bain de sang, mais plutôt avec une stratégie inlassable et déterminée de lutte non-violente, de diplomatie internationale et de mobilisation démocratique, Aung San Suu Kyi est en passe de montrer au monde une façon différente, moins “traditionnellement » ancrée dans les esprits occidentaux et sûrement plus stable à moyen et long terme, d’en finir avec une dictature.

.

Pierre MARTIAL
Ecrivain-journaliste
.

.
—–===ooOoo===———–===ooOoo===——

 
patrick

sources

–www.aungsansuukyi.fr

Aung San Suu Kyi investit officiellement le Parlement birman

——===ooOoo===——
.
Aung San Suu Kyi
investit officiellement le Parlement birman
avec 33 autres députés démocrates
.
——===ooOoo===——
.

Cette fois, c’est fait! Après avoir été triomphalement élue députée par le peuple birman, Aung San Suu Kyi y a aujourd’hui fait son entrée avec plus d’une trentaine de membres de son parti, la Ligue Nationale pour la Démocratie.
.
Ce fut une entrée particulièrement remarquée, et cela à plus d’un titre.
.
D’abord parce qu’il s’agissait d’un moment véritablement historique. Après plus de 20 ans de mise à l’écart, de prison et de résidence surveillée, la Dame de Rangoun, faisait ainsi, avec son calme habituel, l’éclatante démonstration qu’à force d’obstination, de courage et de mobilisation, une lutte pour la démocratie peut venir, stratégiquement et intelligemment à bout d’une dictature.

Selon le souhait d'Aung San Suu Kyi, l'Union européenne suspend ses sanctions contre la Birmanie
.
Le tout sans haine, ni violence, ni bain de sang!
.
Ensuite parce qu’Aung San Suu Kyi avait refusé, une semaine durant, de prononcer le traditionnel serment que doivent prêter tous les nouveaux députés, en raison du texte de ce même serment.
En effet, ceux-ci doivent s’engager à “protéger” la Constitution alors qu’Aung San Suu Kyi et les démocrates birmans ont clairement indiqué qu’ils oeuvreraient à l’avenir pour changer cette même Constitution, écrite en d’autres temps et taillée sur mesure pour l’ex-junte militaire.
.
Avec une semaine de retard, Aung San Suu Kyi et les nouveaux députés ont enfin accepté de prononcer le serment. Leur refus initial était seulement symbolique. Il s’agissait, non de refuser de siéger au Parlement après avoir gagné haut la main avec tout le peuple birman, le droit d’y entrer en force, mais plutôt de lancer un signal fort, une sorte d’explication de texte, de mode d’emploi de leur stratégie et de leurs objectifs.
.
“Nous avons toujours cru en la flexibilité et l’adaptabilité”, a rappelé Aung San Suu Kyi à l’intention de quelques-uns de ses détracteurs encore inconditionnellement partisans d’une lutte frontale. Avant d’ajouter: “C’est notre seul moyen d’atteindre nos objectifs sans violence“.
.
Mais que le pouvoir en place ne s’y trompe pas! Dans la bouche d’Aung San Suu Kyi, “flexibilité” n’est en aucun cas synonyme de compromission, de concession ou de demi-mesure!
.
En effet, en lançant, dès maintenant, le débat sur la Constitution, Aung San Suu Kyi rappelle au gouvernement, s’il en était besoin, qu’elle n’entre pas pas au Parlement pour y faire de la figuration! Mais bien pour continuer à y mener son inlassable lutte non-violente en faveur de la démocratie, du renouveau économique de son pays et du bonheur de son peuple qui croit et espère en elle depuis si longtemps!
.
Pierre MARTIAL
.

.
vidéos :
.
http://www.dailymotion.com/video/xfylqo_aung-san-suu-kyi-rencontre-les-familles-de-prisonniers_news#from=embe

.
http://www.dailymotion.com/video/xfpy94_aung-san-suu-kyi-enfin-liberee_news#from=embe

.
——===ooOoo===————===ooOoo===——
.

.
patrick

sources
http://www.aungsansuukyi.fr/

Union européenne suspend ses sanctions contre la Birmanie

Selon le souhait d’Aung San Suu Kyi, l’Union européenne suspend ses sanctions contre la Birmanie

——===ooOoo===——

C’est ce que désirait Aung San Suu Kyi qui l’avait rappelé à plusieurs reprises ces dernières semaines, en particulier aux côtés du premier ministre britannique David Cameron, en demandant que l’embargo économique de l’Occident contre la Birmanie soit progressivement levé, suite aux récentes évolutions démocratiques du pays.

Après la Grande-Bretagne et la Norvège, c’est l’Union Européenne qui vient d’annoncer la levée de ses sanctions.

“Un accord de principe a été trouvé“, a-t-on appris de la bouche d’un diplomate à la sortie d’une réunion des 27 ambassadeurs européens qui s’est tenue jeudi.

La décision sera officiellement entérinée lundi à Luxembourg par les ministres européens des Affaires étrangères et Catherine Ashton, chef de la diplomatie européenne, rencontrera le gouvernement birman et Aung San Suu Kyi du 28 au 30 avril pour leur annoncer et jeter les bases de nouvelles relations économiques avec le pays.

Par prudence – et souci de la forme -, il a été précisé que les sanctions ne seraient pas définitivement “supprimées”, mais “suspendues”, pour reprendre les termes employés par Aung San Suu Kyi elle-même, désireuse, selon sa stratégie d’avancer “avec optimisme, mais néanmoins prudence ”.

Selon le souhait d'Aung San Suu Kyi, l'Union européenne suspend ses sanctions contre la Birmanie

Aung San Sun Kyi

Cette levée d’embargo ne concerne toutefois ni le commerce des armes ni le matériel pouvant servir à des fins de répression, ce qui est quand-même la moindre des choses.

Les Etats-Unis, quant à eux, ont également annoncé cette semaine la levée de toutes sanctions concernant les investissements financiers à visées humanitaires, démocratiques, éducatives, sociales, sanitaires, sportives et religieuses.

On le voit bien, depuis sa libération, c’est à pas de géant qu’Aung San Sun Kyi conduit son pays vers la démocratie et le renouveau économique.

Avec non-violence, respect de toutes les parties, sourire bienveillant mais incroyable détermination, elle est l’hirondelle qui fait le printemps birman.

Pierre MARTIAL
Ecrivain-journaliste

——===ooOoo===——

 
patrick

sources

Aung San Suu Kyi

Je voudrais rendre un hommage appuyé à Aung San Suu Kyi, qui est, pour moi, un être de lumière, un être exceptionnel, comme il n’en existe que trop peu !!!

Le courage de cette femme, face à la brutalité d’une junte despotique, tyrannique, est digne du plus profond respect, et bon nombre de nos politiciens, pour ne pas dire tous, seraient bien inspirés de réfléchir et de copier au minimum son intégrité et sa grandeur d’âme !!!

on ne saurait définir ce que dégage l’aura d’Aung San Suu Kyi, mais on ressent de l’apaisement, du calme, une force irrésistible, elle est pour moi un mystère, la sérénité personnifiée ….

Pour une fois je donne une opinion personnelle, et s’il y a des saints dans sa religion elle méritera au moins d’être béatifiée, et honorée au rang qu’il convient !

Lorsque je vois des Maires français débaptiser des rues et donner un nom …. que je ne veux pas citer ici, je suis CONTRE ! Mais s’ils voulaient rebaptiser une rue, une école, une place, …, qu’ils donnent ce nom digne de figurer au Panthéon des Grands de ce monde : Aung San Suu Kyi , alors là  je dis OUI à une avenue Aung San Suu Kyi nous renvoyant à tant de symboles forts  !!!

Quel que soit notre Dieu, ou que nous soyons atthée, ayons  une prière, une pensée, pour cette « FEMME COURAGE » et soutenons là dans son combat, par nos moyens, qui sont bien minces au vu de la situation économique de la Birmanie, mais parler d’elle c’est déjà l’aider !

Et dire que de nos jours, certains humains vouent un culte idiot à des chanteuses ou chanteurs, des acteurs…etc…, des personnes qui n’ont rien fait de spécial, en fait ….,  je hais cette société de marchands du temple, de philosophe à deux sous, qui nous disent de nous indigner mais n’ont pas de solutions, de politiciens qui nous promettent des SMIC à xx euros, nous prennent pour des crétins parfaits, je suis révolté ! que sont elles ou ils, face à une Aung San Suu Kyi ??? 

RIEN !!!

Et que dire de ceux qui ne vont pas voter !!! ??? 

Là je m’indigne, et j’ai la solution, aller voter !!!

Hommage donc, à cette femme éprise de liberté, aimant son peuple jusqu’à lui sacrifier SA liberté, et suivons son parcours, car la liberté républicaine de la Birlmanie n’est pas encore acquise …..

Courage Madame Aung San Suu Kyi !!!

 

——====ooOoo====——

Aung San Suu Kyi appelle l’Occident à suspendre les sanctions contre la Birmanie

afin d’aider au redressement économique du pays

«  » » » »A l’occasion de la venue du premier ministre britannique David Cameron en Birmanie, Aung San Suu Kyi a appelé publiquement à ses côtés, au cours d’une conférence de presse tenue à Rangoun, à la suspension des sanctions économiques qui frappent son pays depuis plus de 20 ans.

Destiné initialement à étrangler financièrement l’ex-junte militaire au pouvoir, cet embargo américain et européen a longtemps suscité débats et controverses; les uns arguant de son inutilité dans la mesure où il n’a nullement empêché les généraux de rester au pouvoir autant qu’ils l’ont voulu, les poussant même dans les bras intéressés du grand frère chinois et de plusieurs pays asiatiques ; les autres insistant sur l’importance de sa symbolique afin de montrer du doigt et d’isoler un des régimes parmi les plus brutaux et corrompus du monde.

quoi de plus parlant que cette image ?

tout un symbole …..!

Mais, après la libération d’Aung San Suu Kyi et le raz-de-marée triomphal des démocrates aux dernières élections, le temps est au renouveau démocratique et au développement économique du pays.

C’est pour ces deux raisons – avec un intérêt peut-être un plus marqué pour la seconde – que les dirigeants occidentaux se succèdent à un rythme soutenu en Birmanie depuis plusieurs mois afin de rencontrer simultanément le nouveau gouvernement dirigé par Thein Sein et Aung San Suu Kyi, sans laquelle aucune décision d’importance nationale ne peut plus être prise aujourd’hui.

Si certains gouvernements occidentaux ne dissimulent guère leur souhait de voir très vite levées toutes entraves à leur volonté d’investissement dans un pays que la plupart des analystes considèrent comme le nouvel eldorado asiatique, Aung San Suu Kyi, pour sa part, et fidèle à sa méthode dont l’efficacité n’est plus à démontrer, préfère avancer pas à pas, afin de mieux conserver la main pour pouvoir veiller aux intérêts de son peuple.

Totalement favorable, et cela depuis de longs mois, à la levée des sanctions afin d’accompagner concrètement le pays dans son développement économique et démocratique, elle ne souhaite pas, pour autant, perdre une de ses meilleures cartes dans la partie serrée qu’elle a engagée avec le gouvernement depuis sa libération.

Elle s’est donc dit plutôt favorable à une “suspension” des sanctions, plutôt qu’à leur levée définitive.

“Cela correspond à ma nature, a-t-elle commenté en souriant. Je suis une optimiste prudente”.

Elle est aussi – et surtout! – une fameuse stratège qui a su, en quelques mois et sans que le pays ne connaisse aucun débordement violent ou mare de sang comme on a pu les voir au cours des révolutions arabes, faire passer son pays, chaque jour un peu plus, de l’hiver d’une dictature au printemps de la démocratie.«  » » » »
Pierre MARTIAL
Ecrivain-journaliste

——====ooOoo====——

sources :  

Reproduction d’une page du site http://www.aungsansuukyi.fr/
que je vous encourage fortement à visiter !!!

Elle a besoin de nous, ELLE !!!!

Patrick